Une cuverie digne de ce nom !



Nouvelle cuverie chez Ropiteau Frères

Si le millésime 2011 reste gravé dans l’histoire de la Maison Ropiteau Frères, ce sera cette fois pour sa nouvelle cuverie, cathédrale du vin au cœur de Meursault, en écho à ses magnifiques caves d’élevage voûtées du XVème siècle, anciennes caves des Hospices de Beaune. Sanctuaire discret, presque secret, à l’abri des murs de pierre et des lourdes portes de bois séculaires « bleu Ropiteau » en un lieu enfin accompli. Ici pour la première fois Nicolas Burnez a pu réaliser la vinification dans la sérénité !

 

Après un an de travaux, la nouvelle cuverie a vu le jour à la veille des vendanges. Plus grande, elle a surtout été conçue pour travailler avec la souplesse et la précision extrême qu’exige la Bourgogne, notamment sur des volumes de raisins ou de moût très variables. Une cinquantaine de contenants pour des capacités allant de deux à vingt-six pièces permet de s’adapter à chaque vendange, selon la provenance, l’année et le propriétaire.

 

Hormis les appellations Hautes-Côtes de Beaune et aligoté qui assemblent les lots, tous les autres sont séparés par propriétaire dès la réception, pendant la fermentation en cuve puis en fût, et tout au cours de l’élevage sous bois. Ce n’est qu’à l’issue de l’élevage que le vinificateur décide ou nom de les assembler. Environ trente-cinq propriétaires fournissent la Maison depuis plus de vingt ans via des contrats oraux et chacun de « leur » vin est personnellement identifié tout au long de cet élevage.

 

La cave d’élevage abrite mille pièces sur deux millésimes, soit de 550 à 850 fûts par an. Les vins sont mis en bouteilles sur place grâce à un groupe d’embouteillage mobile très performant respectant l’intégrité du vin.

 

Pouvoir séparer les lots, choisir le contenant adapté, contrôler la température des cuves inox réfrigérées à double paroi, entonner par gravité, toutes ces étapes successives influent sur la qualité du vin. En particulier sur un aspect fondamental, celui de la pérennité des vins blancs longtemps menacée d’oxydation prématurée et sur laquelle on travaille ici en profondeur depuis quatre ans avec d’excellents résultats.

 

Arpenter les vignes toute l’année et conduire une sélection parcellaire très exigeante pour obtenir de très beaux raisins et puis ensuite pouvoir les magnifier sans contrainte grâce à un matériel de vinification adapté, tel était le rêve de notre vinificateur ! Il est désormais accompli !


Ropiteau Frères en images



Liens

http://www.caves-ropiteau.com/

Facebook

Où nous trouver?


Agrandir le plan