pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2016  

Aire de production

Comme pour l'appellation Chablis, l’assise majeure provient du jurassique, plus précisément du kimméridgien (il y a quelques 150 millions d’années). Les 34 hectares du climat Mont de Milieu se situent sur la rive droite du Serein sur les communes de Fleys et Fyé. Il jouit d’une situation géographique comparable à celle des Grands Crus et d’une exposition Sud/Sud-Est lui garantissant un ensoleillement plus long que les autres Premiers Crus. Le terme "Mont de Milieu" correspond à une ancienne séparation entre la Bourgogne et la Champagne, encore symbolisée aujourd'hui par la présence d'une borne en pierre érigée au sommet de cette colline.

Cépage

100% Chardonnay

Vinification et élevage

- Pressurage pneumatique long
- Débourbage statique par le froid
- Démarrage de la fermentation alcoolique en cuves acier inoxydable, au bout de 3 jours soutirage d'environ 25 % des jus et entonnage en fûts à grains fins pour poursuite des fermentations alcooliques. Pour la partie en cuve, fermentation de 10 jours environ sous contrôle des températures (18 à 20°C) pour conserver un maximum de fruit.
- fermentation malolactique à 100 %.
- Élevage sur lies pendant 12 mois.

Notes de dégustation

Robe d'un bel or.
Le nez est très complexe sur des notes de fleurs blanches, de pêche.
La bouche, onctueuse est déjà bien ouverte, avec une explosion d’arômes de fruits jaunes et de noisette. La finale est très longue, riche et presque saline.

Accords mets et vins

Il peut être dégusté jeune (2-3 ans) sur du veau ou de la volaille en sauce, des crustacés et des coquillages, des poissons grillés et sur des fromages frais.

Service

11°C

Potentiel de garde

5 ans.

Millésime : 2016

2016, s’il est petit par sa quantité, est un grand millésime par sa qualité.
Après un hiver doux, rien ne laissait imaginer que le printemps serait marqué par la goutte de froid polaire inattendue, qui atteint le vignoble fin avril et provoque un épisode de gel inédit par son ampleur géographique. Des épisodes de grêle ponctuels, sur le mâconnais et le nord du vignoble, amputent une nouvelle fois le potentiel de récolte. La pluviométrie hors-norme du printemps complique également le travail à la vigne.
Juin voit heureusement le retour du soleil et de la chaleur. La vigne reprend son cycle. Floraison, nouaison, maturation se déroulent sans encombre, grâce également à une belle arrière-saison. Les vendanges débutent le 20 septembre et se poursuivent jusqu’à la mi-octobre.

Ropiteau Frères en images



 

Facebook

Où nous trouver?


Agrandir le plan