pour connaître les détails d’un millésime, cliquez sur l’année de votre choix
2013   2015   2016   2017  

Aire de production

Puligny-Montrachet, situé sur la Côte de Beaune, représente 211,46 hectares. Cette appellation comporte 17 Climats classés en Premier Cru, soit 98,18 ha en production. La commune de Puligny-Montrachet produit aussi 5 Grands Crus. Le Premier Cru "Sous le Puits" se situe en haut du village.

Origine

Le sous-sol est principalement argilo-calcaire. Ce vin est issu de différentes vignes situées en plaine. Leur exposition est Sud-Est.

Cépage

100% Chardonnay

Vinification et élevage

Réception en cuverie des moûts. Débourbage de 24 heures pour conserver le maximum de lies. Démarrage de la fermentation alcoolique en cuve inox pour une meilleure homogénéisation de la cuvée. Le vin est ensuite entonné en fûts de chêne de 1 à 2 vins, chauffe légère, pour un élevage de 14 mois sur lies fines, sans bâtonnage pour conserver la naturalité du vin.
L’assemblage de la cuvée s’effectuera en cuve inox où elle restera pendant 3 semaines. Mise en bouteille en novembre 2017 après un collage à la bentonite et filtration légère

Notes de dégustation

COULEUR : or.
NEZ : très frais, vif avec des arômes de fleurs blanches.
PALAIS : un vin tendu et minéral avec une grande persistance en bouche.

Accords mets et vins

Ce vin est destiné à honorer une cuisine raffinée: poulet de Bresse en sauce, du veau poêlé aux champignons, le foie gras, le homard et la langouste, les poissons de mer et les fromages tels que les chèvres, le Reblochon et le Brie de Meaux.

Service

11 à 13°C

Potentiel de garde

7 à 10 ans.

Millésime : 2016

2016, s’il est petit par sa quantité, est un grand millésime par sa qualité.
Après un hiver doux, rien ne laissait imaginer que le printemps serait marqué par la goutte de froid polaire inattendue, qui atteint le vignoble fin avril et provoque un épisode de gel inédit par son ampleur géographique. Des épisodes de grêle ponctuels, sur le mâconnais et le nord du vignoble, amputent une nouvelle fois le potentiel de récolte. La pluviométrie hors-norme du printemps complique également le travail à la vigne. Juin voit heureusement le retour du soleil et de la chaleur. La vigne reprend son cycle. Floraison, nouaison, maturation se déroulent sans encombre, grâce également à une belle arrière-saison. Les vendanges débutent le 20 septembre et se poursuivent jusqu’à la mi-octobre.
2016 livre donc de belles surprises et offre des vins au très bon potentiel qualitatif. Les vins blancs aux arômes de fruits blancs sont croquants, généreux, avec une belle matière, et seront à boire de préférence dans leur jeunesse, tandis que les vins rouges sont puissants, tendres, concentrés et constituent un beau millésime de garde !

Ropiteau Frères en images



 

Facebook

Où nous trouver?


Agrandir le plan